Jour 9 : Arrivée à Wutai Shan

Wutaishan trail runningLa vallée de Wutaishan fait partie du patrimoine mondial.

Wutaishan trail running bus ticketMon ticket de bus pour aller de Datong à Wutaishan. Il vaut mieux commencer à se débrouiller. :)

La ponctualité chinoise

Ce matin je me lève à 6h30 pour prendre le bus de 7h30. La gare routière pour mon bus est proche de l’auberge. Je ne verrais pas, pour leur dire au revoir, l’équipe sympathique de l’auberge qui dort encore. A peine suis-je arrivé à la gare routière, à 7h10, qu’on me dirige vers le bus qui part à 7h15 au lieu de 7h30. Décidément les transports sont plus que ponctuels ! Il vaut mieux prévoir une bonne marge d’avance. Dans la précipitation, ai-je pris le bon bus ? Le soleil est à gauche, on roule vers le sud, c’est la bonne direction !

Wutaishan trail runningDans le bus vers Wutaishan, il n’y a pas vraiment de place prévue pour les nombreux gros bagages.

Dans un bus typiquement asiatique

Le bus est un vrai shakeur, d’abord de haut en bas sur l’autoroute et les grandes routes, puis de gauche à droite quand on commence à prendre une petite route de montagne.
Encore un chauffeur qui croit en ses sept vies : on double des camions qui eux-mêmes dépassent des charrettes, en franchissant une double ligne blanche ou plus tard en plein virage.

Au cours du trajet le chauffeur s’arrête à un poste de police au milieu de nulle part où sont présentés des documents. Puis nous faisons un arrêt à une station-service. Pause de 5mn pour tout le monde.

Après le premier col on traverse des champs, la nature à perte de vue et des ponts géants pour des routes désertes.

Wutaishan trail runningLe petit bus pour ce trajet de 5 heures entre Datong et le centre de la vallée de Wutailshan.

Arrivée dans la vallée des 5 montagnes

On arrive finalement assez vite, vers midi, dans la vallée des cinq montagnes (Wu Tai Shan). On passe la jonction entre sommet Est et Nord pour continuer à descendre dans la vallée. Puis on arrive à un péage. Celui-là est pour les visiteurs. Je vais donc comme les autres passagers acheter mes billets avant de passer le péage à pied pour reprendre le bus.

Là, je me rends compte que l’on n’est pas à Beijing ou Shanghai : Les informations en anglais se limitent au strict minimum : le prix, et il n’y a pas toujours de traduction en pinyin.

Wutaishan trail runningMon billet pour rentrer dans la vallée et bénéficier des transports en commun.

Nous arrivons au centre de la vallée, terminus. Je prends une première navette qui descend le cœur de vallée puis je cherche la connexion avec l’autre ligne qui va dans la branche où se trouve mon auberge. Pas d’arrêt de bus mais une dame qui attend au bord de la route. Plus ou moins je comprends que la navette devrait passer bientôt. En guise de navette un mini van quelconque qu’il faut reconnaître et arrêter. Heureusement que je n’étais pas seul.

La recherche de l’auberge

Plus loin, la dame à qui j’avais montré sur un plan où je voulais aller me dit de descendre. Elle doit savoir lire ni les caractères latin ni chinois, ni une carte. J’ai essayé de demander autour de moi mais les gens étaient uniquement intéressés à me vendre des bijoux ou me proposer de monter au temple voisin à dos de cheval (probablement ne sachant pas plus lire la carte que j’avais en main). Après dix minutes à zoner, je me rends compte que je ne suis pas au bon endroit. Je reprends la route à pied cette fois et dix autres minutes plus tard je trouve le panneau de l’auberge. C’est sommaire comme l’anglais de l’hôte, mais accueillant et propre.

État des lieux logistique

J’ai trois cartes dont aucune n’est complète. Je vais essayer de les combiner puis chercher à savoir quel sentier est praticable et si on peut ré-entrer dans le cœur de parc si l’on en sort (en allant du sommet Nord à celui de l’est).

Il va falloir que j’arrive à obtenir ces précisons avant de me lancer à l’assaut des sommets puis pour pouvoir repartir en train dans trois jours.

On commence par la fin

Je n’ai pas bougé de l’auberge mais comme d’habitude j’ai commencé par le point le plus important : comment en partir :).

Par recoupement entre le plan, le ticket et Google translate, j’ai l’information pour prendre les deux bus qui me mèneront dans les temps à la gare la plus proche (60km en dehors de la vallée). Normalement c’est l’histoire de une heure quarante-cinq en voiture, mais vu le fonctionnement des bus, que j’en ai deux à prendre et que mon train est à 2h du matin, je pense que j’en ai pour la demi-journée et que la soirée va être longue dans le village de la gare (quoique je vais sans doute rencontrer quelqu’un d’intéressant.:) ).

J’ai aussi fait le bilan sur mes cartes et bénéficie d’un petit conseil pour optimiser le début de journée (éviter quelques kilomètres sur route et voir un temple en plus).

Il est 16h30, j’ai juste deux heures pour aller chasser à manger pour ce soir et demain soir avant l’arrêt des navettes de la vallée.

Wutaishan trail runningL’un des deux hôtels du petit village. Mon auberge plus petite est attenante.

Logistique du trail de Wutaishan le lendemain

Demain je vais essayer de partir vers 5h45 pour avoir un maximum de jour car le parcours est très long – il va y avoir de la dénivelée et probablement plus qu’un marathon.

J’ai pris des vitamines, j’ai plein de biscuits, raisins, noix, boissons pour demain dans la journée et le matin je vais manger des pâtes ou un lyophilisé apporté de France.

Le repas du soir

Alors finalement, j’ai demandé à l’accueil où je pouvais trouver à manger. Un magasin proche et, l’anglais léger aidant, je me retrouve dans le restaurant de l’hôtel du village. Une hôtesse-cuisinière m’accueille, cheveux aux épaules, chemisier et jupe noire. Je suis le seul client et rapidement les trois vieux du village qui semblent être de la famille de l’hôtesse-cuisinière, s’attroupent autour de moi. Il y a là deux mamies, cheveux courts, blouse et pantalon, comme la plupart des chinoises âgées et un vieil homme, assez rigolard, qui s’assied à ma table. Il porte une sorte de tenue de chasseur avec une casquette orange fluo vissée sur la tête. Ses traits marquent son âge bien qu’il ne soit pas très ridé. Je montre ma carte de la vallée au vieillard qui s’est assis à ma table. Je dis les trois mots de chinois que je connais et ils sont très contents.

Wutaishan trail running and good cookingL’hôtesse-cuisinière et les deux mamies en cuisine.

La mamie de l’affaire dit qu’il faut m’apporter une fourchette ; je ne l’ai pas demandée mais on m’en apporte une. Je continue avec les baguettes, parce que c’est plus pratique :). Vu que j’ai fini mon énorme plat de pommes de terre, fini mon pain et bien entamé mon bol de riz, on m’offre une soupe au grain. Il ne s’agit pas de laisser partir avec la faim un estomac sur des pattes affûtées. L’hôtesse me fait même une petite remise sur le prix.

Une fois plus que repu, je rentre préparer mon sac, boisson et pâtes de fruits comprises.

Wutaishan trail running and good cookingMon repas du soir, avant que l’hôtesse ne m’offre une soupe au grain.

Précisions et confusions

Ensuite, je discute avec les chinois anglophones de l’auberge. J’ai un peu tout comme type d’informations pour la journée du lendemain, dont certaines contradictoires. En tout cas, il va faire couvert au petit matin et ça devrait se lever. Il risque de faire très froid et il y aura du vent sur les hauteurs. Bon, pour ça j’ai tout ce qu’il faut. Les chemins seraient difficiles à trouver mais on m’indique quand même une jonction entre deux temples qui n’est sur aucune carte. Tous me disent que je n’arriverai pas à boucler le tour dans la journée. J’ai aussi failli faire le tour dans le sens Est-Ouest, plus court et plus facile (c’est en discutant qu’on m’explique que le message sur le tableau à l’accueil émanait de personnes qui cherchaient à covoiturer pour aller directement au sommet Est).

Les navettes organisées pour le levée du soleil sont annulées à cause de la météo.
Bon, quoi qu’il en soit, j’ai décidé : demain sera une bonne journée. Je vais me lever à 5h20.

Lire la suite : Jour 10, 4 des sommets de Wutaishan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>