Jour 7 et 8 : Datong un deux trois soleil

trail running china datongUne pagode sur les fortifications du vieux Datong.

Jour 7 : Jour de repos dédié à la logistique

C’est donc un jour avec ordinateur dédié à la logistique. Entre autres, commencé par créer un compte Weibo, un des Twitter chinois (Twitter, Facebook, Youtube ne sont pas accessibles normalement en Chine), le but étant de garder un contact avec quelques-unes des personnes que je rencontre le temps de ce projet. Malgré un bouton “English” il faut se frayer un chemin. Faire la différence entre un compte Sina Weibo et un compte Weibo. Paramétrer le tout sur mon iPhone pour centraliser toutes les communications.

Mon surnom est “Wanlifeiyue’, le pinyin du titre du projet en Chinois. Je mets alors à jour mes contacts, je rajoute et configure le plugin adéquat pour le site internet.

trail running china datongA midi nous faisons une pause déjeuner au restaurant du centre commercial voisin. De l’autre côté de notre banquette, un petit curieux :)

Pour le repas de midi je suis invité par Tina, accompagné des autres personnes qui tiennent l’auberge, à goûter des spécialités locales et voisines. C’est vraiment sympa et intéressant de partager plus qu’une clé et une caution avec les tenanciers. Ils sont vraiment serviable et gentils.

Le crédit téléphonique

Deuxième opération significative de la journée : le crédit téléphonique sur mon mobile. J’ai acheté un mobile avec SIM à Beijing, afin d’être joignable depuis la Chine et le reste du monde, facilement et à faible coût pour tout le monde. Je reçois un message de l’opérateur mentionnant que je n’ai presque plus de crédit. A priori, je dois me rendre dans une boutique, y acheter du crédit, rentrer les numéros and voilà !

Pas vraiment… Mais au fait comment se fait-il que je n’aie presque plus de crédit alors que je n’ai pas utilisé le téléphone en mode sortant (je ne pensais pas du tout avoir de crédit !) ? J’apprends alors que les services mobiles sont régionalisés. Quand je reçois un appel hors de la région de Beijing, on me facture, une fraction de RMB la minute mais je paie. Le plus étonnant est qu’on ne peut acheter du crédit que dans la région d’enregistrement du téléphone ! Elle n’est pas mal celle-là !

Heureusement, l’auberge de Datong a aussi une auberge sœur à Beijing et la tenancière me propose gentiment de demander à son homologue de Beijing d’acheter du crédit pour moi et de nous communiquer les numéros. Ouf, sinon j’avais un mobile mort pour le restant du projet ! Pour info, il est possible d’avoir des menus en anglais dans le service vocal de l’opérateur après avoir écouté les dix menus en chinois, encore faut-il le savoir :)

trail running china datong
Juste une bière… russe.

Juste une bière

En intérieur toute la journée, j’accepte la proposition d’autres convives d’aller boire une bière – j’avais refusé la veille, ne voulant pas boire d’alcool et préférant un massage de pieds :) .

La seule bière qui ait du goût dans les environs et une bière Russe. Du goût elle en a ! De l’alcool aussi : Elle titre 8 degrés et elle se vend en bouteilles d’un demi-litre. Après trois semaines sans alcool, une bouteille et j’étais joyeux ;).

trail running china datongVue du Datong moderne depuis l’auberge.

trail running china datongVue du vieux Datong depuis l’auberge. Les pagodes à intervalle  réguliers sur les remparts.

Jour 8

Je suis toujours à Datong. Les vacances nationales c’est un peu comme « un-deux-trois-soleil » : Il devient presque impossible de se déplacer faute de moyen de transport (surtout de place dans le train) ou d’hébergement (tout est complet). C’est pourquoi j’avais prévu de quitter Beijing avant les vacances pour avoir plus de mobilité. Wutai Shan (Taihuai), l’étape suivant Heng Shan (Datong) étant assez proche, je peux m’y rendre en bus, pour un trajet de cinq heures. En revanche, il n’y a pas de lit disponible à Taihuai avant le lendemain.

Je mets à profit ce jour supplémentaire de repos pour préparer mon retour à Beijing, télécharger des cartes et les POI de mon voyage…

Comme une ville fantôme

Dans l’après-midi, je propose aux tenanciers de l’auberge d’aller faire une promenade au lac. Je n’ai aucune information sur ce lac, si ce n’est qu’il est sur la carte, grand, à 15km de marche du centre-ville. Personne ne connaît ce lac en fait et ils profitent alors de l’opportunité pour le découvrir avec moi. Ça fera une balade pour le chien, un de ces petits chiens noir à la mode, appelé Obama.

trail running china datongEn route vers le lac avec l’équipe Chinoise du jour.

Sortis du centre-ville, nous traversons les nouvelles extensions de la ville, des barres d’immeubles par dizaines et des bâtiments gouvernementaux flambants neufs. Beaucoup ne sont pas (encore) en service et cela donne l’impression d’errer dans une de ces villes fantômes avec de grandes artères à double voies désertes ou presque.

trail running china datongCe qui ressemble pour le moment à une ville fantôme à l’Est de Datong.

Le lac

Le lac est grand, bordé d’une végétation fournie que parcourent de multiples allées. On y croise des pécheurs de petits poissons et de crevettes. Un endroit paisible, loin des tumultes citadins.

Nous faisons le trajet retour en Taxi pour ne pas achever Obama (entre autres).

trail running china datongLe lac à l’Est de Datong.

trail running china datongUn pécheur de crevettes très concentré.

C’est le dernier soir à Datong pour plusieurs des occupants de l’appartement auberge. Nous allons alors manger tous ensemble et formons une grande tablée de douze convives qui voit les plats défiler.

Datong by night

C’est également mon dernier soir et je n’ai toujours pas fait de photos du “vieux” (refait à neuf) Datong éclairé. C’est le prétexte pour faire une bonne marche digestive depuis l’auberge et prendre quelques clichés. Un scooteur de trois occupants s’arrête à ma hauteur pour prendre une photo avec moi, avec le père, avec le père et la fille… Ils sont ravis. Je passe la muraille, je fais encore quelques pas dans la vieille ville puis je rentre en courant, il est grand temps si je veux dormir quelques heures, mon bus est à 7h30 demain.

trail running china datongUn père de famille très content que j’accepte de prendre une photo avec lui alors qu’il roulait en scooter avec sa femme et sa fille.

trail running china datongUne autre vue de Datong aux heures éclairées.

Lire la suite : Jour 9 Arrivée à Wutaishan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>