Jour 33 : Dernier jour à Chengdu

Chengdu weatherMatinée de travail, temps maussade.

Matinée de travail

Aujourd’hui il pleut et il fait froid. J’ai épuisé la liste de mes contacts disponibles sur la ville, ils sont sur leur lieu de travail.

Je fais une petite lessive, essorage à la machine en espérant qu’elle sèche. Ensuite, je continue la mise en ligne de billets des jours précédents. Cela prend beaucoup de temps.

Visite complète de l’IKEA

A 13h, John et Josh, les tenanciers de la Friends House me proposent de faire la route avec la famille pour aller manger à l’Ikea :) il fallait au moins que je vienne jusqu’en Chine pour manger pour la première fois dans un Ikea :).

Le mardi, le restaurant du magasin est populaire. Les clients qui ont la carte du magasin ont moitié prix, ce qui leur permet de manger occidental, un steak cuisson nordique ou des spaghettis à un prix abordable.

Bien que le restaurant propose également des plats chinois, les parents finalement n’osent pas venir. John prend une boîte pour leur ramener quelque chose à essayer.

Le restaurant est plein, entre les opportunistes, les travailleurs des magasins et bureaux voisins, et les mamies… Oui, les mamies ne font pas grande différence entre le restaurant Ikea et un parc du centre ville. Elles y viennent donc passer l’après-midi à discuter et tricoter.

Ikea chengduLes mamies sont dans le restaurant Ikea comme dans un parc publique.

Au restaurant, j’ai choisi deux plats, rien que ça ! Un suédois, puisqu’on y est (des boulettes de viande servies avec de la purée et de la confiture de baies, ouais bon…), et un chinois (franchement le restaurant de rue est largement meilleur) pour être bien rempli :) et ça je le suis.

Le service et la technologie chinoise

En guise de marche digestive, nous nous rendons aux bureaux du service après vente d’une marque de smart phone chinois, pour faire réparer la caméra du téléphone de John.

En exposition, on trouve des smart phones à 200€ qui font tout ce qu’on attend d’un smart phone et bénéficient en plus d’un baromètre, utile pour une mesure précise de l’altitude sur les applications “outdoor”, sans parler de réglages locaux pour accéder facilement à des flux vidéo et de nombreux services en ligne. Pendant que je fais le tour des appareils, le téléphone de John est réparé sur place, en un rien de temps.

Chinese mobileToutes les fonctionnalités modernes et un prix très bas dans ce concentré chinois.

Le pare-feu chinois est bien là

De retour à la Friends House je m’offre une petite sieste, avant de m’atteler à nouveau aux réglages de mon téléphone ; j’essaie toujours de m’accommoder du pare-feu chinois qui bloque par intermittences l’accès à mon blog d’où je suis.

La leçon d’anglais

Après, je prends le temps d’aller faire un petit tour à la grande surface pour faire le “plein” de barres chocolatées avec du cacao, pendant que John donne un cours. Quand je reviens je participe un peu au cours ; les étudiants doivent me poser deux questions chacun. Le plus dur pour eux étant de dépasser leur timidité – parler à un étranger. Dans la leçon du jour il y a un personnage français prénommé Pierre. :-)

friends house chengduEnième au revoir avec John, le professeur d’anglais.

Le jour de la marmotte

C’est bientôt l’heure de partir. Je ne suis pas pressé, je connais le chemin, c’est un peu “le jour de la marmotte”. A 20h45 il est quand même temps que je parte prendre le métro en direction de la gare. Je fais une dernière photo avec John et les étudiants et je suis parti.

J’arrive à la gare mon billet déjà tamponné et poinçonné.

chengdu trainEn attendant le train dans une des salles de la gare de Chengdu.

Une demi-heure d’attente et me voilà dans le train qui part avec la minute d’avance habituelle.

Dans ma cabine, au départ de Chengdu, nous ne sommes que trois, un type d’une trentaine d’années, dans le style citadin décontracté et un autre dans la cinquantaine, chemise de bûcheron, pantalon de jogging en coton et smart phone dans les mains.

J’ai encore mon repas de midi sur le ventre alors je décide de ne manger qu’un des deux gros pains de riz garni que j’ai acheté pour le soir.

Le temps que tout le monde soit installé et disposé à dormir il est déjà 1h du matin.

Lire la suite : Jour 34 Dans le train vers Beijing

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>