Jour 12 : De Wutaishan à Beijing vers Taishan

wutaishan temple valley valléeDans le coeur de la vallée de Wutaishan.

Vers 11h, j’en ai fini avec les emails et mon sac est prêt pour le départ. Je pars chasser à manger en “ville” pour le voyage.

wutaishan temple valley valléeUn temple de Wutaishan.

wutaishan temple valley valléeTicket d’entrée pour un des plus beaux temples de la vallée.

Une visite de temple au passage

Étant dans le centre de la vallée, j’en profite pour visiter un temple, un des deux plus fameux. J’ai choisi celui qui n ‘a « que » 100 marches dans son dernier escalier, l’autre en a 1000 mais je suis un peu juste en délai, il aurait fallu prévoir le temps d’une autre douche :)

wutaishan temple valley valléeGravure dans le temple.

Le temple est vaste et la visite assez longue. Je me dépêche alors.

wutaishan temple valley valléeUn des moines circulant dans le temple.

Quelques courses pour le trajet vers Taishan

Un passage par une échoppe (1m2) qui vend des fruits pour acheter 5 bananes (10Y c’est cher les bananes. Je l’avais déjà remarqué à Beijing, avec une autre personne, je ne me suis pas forcément fait avoir) puis je vais dans une autre petite boutique pour acheter deux sachets de nouilles, des “pains”, une saucisse, des biscuits sec le tout pour 28Y (3€).

J’attrape un bus puis la navette pour l’auberge. Je finis d’assembler mes sacs pendant que je fais infuser un bol de nouilles. Je me dépêche de l’avaler. Check-out, je récupère ma caution et me voilà parti en remerciant le tenancier pour son accueil.

Trouver mon bus pour la gare ferroviaire

Je connais maintenant le raccourci pour aller au terminus prendre la navette vers le centre de la vallée. J’enchaîne avec le bus de la vallée. Un jeune apprenti lama pas encore très zen ni très sage, s’amuse à me dire en boucle des “pleased to meet you” peut être la seule phrase en anglais qu’il connaît :). C’est toujours gentil.

wutaishan train bus beijingAvoir sa destination écrite en caractères chinois est souvent très utile.

J’arrive à la gare routière qu’on m’avait indiquée comme celle pour prendre le bus vers la gare ferroviaire. Je montre mon papier en Chinois qui dit que je veux aller à la gare de Wutaishan. Là, une dame assise dans un bus prend mon sort très à cœur, elle me crie presque dessus que ce n’est pas le bon endroit. Qu’il faut aller ailleurs. Han, han ! Elle descend du bus me montre le chemin de loin, m’explique qu’il faut prendre un grand bus rouge. Ça c’est dans mon vocabulaire mais ça ne colle pas avec la dernière information que j’ai eue sur le sujet. Je suis un peu dubitatif. Du coup la dame, qui dit que je ne comprends rien (ça aussi je comprends), me dit de la suivre et d’un pas de course, limite essoufflée elle me mène dans la direction des grands bus rouges. On les voit plus loin. Je remercie la dame, traverse une rivière par un gué, puis je vais dans la rue où il y a des bus rouges.

wutaishan train bus beijingDans le bus rouge vers la gare, dernier passager en surnombre.

Dans le bus rouge

En fait, il y a un autre endroit que je connaissais où il y a la gare routière des bus rouges, ce qui ajoutait à ma confusion. Je remontre mon papier en chinois et en deux-deux, j’embarque comme dernier passager en surnombre dans le bus. On me donne une petite chaise pour m’asseoir dans l’allée et même une couverture pour que ce soit plus confortable !

wutaishan temple valley valléeDernier aperçu de la vallée, vue sur le sommet Est.

Au milieu du trajet on fait une pause pour que le chauffeur aide un autre bus qui s’était coincé dans la rivière (je n’ai pas bien compris comment le bus était arrivé là).

wutaishan train bus beijingÉtrange destination pour un bus.

Arrivé à la gare du Wutaishan

Je parviens finalement à la gare vers 17h00. Il me reste presque neuf heures à attendre le train !

wutaishan train bus beijingLa gare de Wutaishan.

Je vois qu’il y a d’autres trains en partance pour Beijing, ça aurait était peut-être un peu plus plaisant d’attendre à Beijing plutôt que dans cette petite ville perdue, encore que… au milieu de la nuit, est-ce que ça change quelque chose ?

wutaishan train bus beijingLe véhicule particulier le plus utilisé en Chine, pour 2 adultes et un enfant.

Je commence par repriser des chaussettes, écrire des cartes postales puis taper ce billet. Un bouquin c’est lourd mais là ça aurait était bienvenu.

Le repas du soir

Je vais ensuite dans une rue près de la gare chasser à manger. Je rentre dans le plus animé des restaurants où tous les locaux me regardent avec de grands yeux. Je n’ai pas vu de blancs dans les environs. J’imagine qu’eux non plus :)

wutaishan train bus beijingMon repas du soir dans un restaurant vivant du quartier.

Toute la ville semble manger là ou commander à emporter. Surtout les travailleurs du soir, chauffeurs… Les prix sont très abordables et c’est bon. Je commande un plat, un peu « au pif », d’après les quatre caractères que je connais. Je me retrouve avec un plat énorme, très bon, de la couenne avec un peu de viande, des oignions qui ressemblent à des haricots, du tofu, et pas mal de piments. J’ai juste fini le plat :). Il est alors 21h et mon train est toujours à 2h du matin.

Encore 5 heures à attendre

Je patiente en salle des billets jusque à 23h et quand la gare rouvre pour le prochain train qui passe, je vais en salle d’attente qui a plus de place et qui est légèrement plus tranquille. J’essaie de dormir un peu, peut être vingt minutes et pas d’un profond sommeil.

La gare est petite, mon train reste seulement quatre minutes à quai. L’embarquement se fait très vite.

wutaishan train bus beijingQuelques minutes avant l’arrivée du train, à 2h dans le froid et un épais brouillard.

Nuit courte mais tranquille

Là, j’ai beaucoup de chance, je tombe dans une case (2 x 3 lits) sans ronfleurs, ou bien je dois être trop fatigué pour les entendre. Je suis dans le lit du milieu. Il n’y a pas beaucoup de hauteur “sous plafond” et c’est étroit mais plutôt confortable. Il faut dire que je me suis habitué aux lits durs chinois.

wutaishan train bus beijing

La nuit va être courte malgré tout, dès 6h la radio du train est en marche, d’abord avec un jazz sur une base de musique traditionnelle, puis ce qui ressemble à des informations.

wutaishan train bus beijingTout le monde debout à 6h, réveil par la radio puis par le contrôleur.

Transit à Beijing

J’arrive à Beijing à 7h. Je sors de la gare pour y rentrer presque aussi tôt. Mon prochain train vers Taishan est à 10h et à Beijing il faut prévoir une bonne heure de marge. Il ne fait pas beau à Beijing, je ne regretterai pas une pause plus longue.

wutaishan train bus beijingSur le parvis de la gare de Beijing.

Départ de Beijing, me voilà embarqué pour un trajet en train de presque neuf heures.

Lire la suite : Jour 13 Voyage vers Taishan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>