Jour 1 : L’arrivée à Beijing

C’est juste avant le départ

Cela fait plusieurs semaines, même des mois que je prépare ce projet, logistique, marketing, entraînements… Même si je n’avais jamais couru plus de 10km ou travaillé avec un sponsor avant le début de ce projet, je ne pars pas de rien.

Outre mon expérience en montagne et de logistique de voyages sportifs, j’ai bénéficié du support de deux mentors. Philippe Gatta, qui m’a donné un grand nombre de conseils sur la gestion du projet ainsi que de nombreux conseils pratiques sur les courses de montagne longue distance en autonomie. Gérard Cain sur qui je savais pouvoir compter pour des conseils de course et des encouragements.

Tout au long de ma préparation et pour la concrétisation de ce challenge en Chine, Exel Poles et Keen Footwear m’ont fourni du matériel de qualité et ont été réactifs lorsque cela s’est trouvé nécessaire.

Je remercie mes proches et tout particulièrement mon épouse qui est compréhensive, patiente ; elle m’apporte son support et encouragements de façon indéfectible. Une autre preuve d’amour qui tient pour moi une place considérable dans la réalisation de ce projet en Chine pendant 40 jours.

Cette nuit, malgré tout cela, alors que je décolle dans quelques heures, après avoir bouclé mon sac, je suis en train de télécharger les dernières traces dans mon GPS. Des traces que j’ai reçues de mes contacts sur place, aujourd’hui même et que j’ai retravaillé il y a quelques heures.

Une longue journée de voyage m’attend, avec un vol de dix heures entre Zurich et Beijing.

Trail Beijing DepartureAu départ de Nice, France.

Jour 1 : L’arrivée à Beijing

Ce matin, depuis hier soir en fait, c’est comme dans un rêve qui se déroule, où l’on est conscient mais où l’on ne contrôle pas le déroulement. Sans doute du fait de la longue préparation en France et le temps que je prenne quelques marques, malgré la barrière linguistique.

Je suis bien arrivé à Beijing. Mes vols sont partis à l’heure et les correspondances se sont bien déroulées, tous les bagages ont suivi.

Trail Beijing ArrivalArrivée à la frontière Chinoise, Aéroport de Beijing.

A peine sorti de l’aéroport, dans le train express qui mène au métro j’ai déjà l’impression d’être le seul non asiatique à Beijing ! Noyé dans la masse des chinois.

Sur le trajet de métro, je fais une halte par la gare. Il est encore tôt, 6h du matin, ce qui m’évitera une trop longue file d’attente, et il faut absolument que je récupère mon premier billet de train aujourd’hui, avant de commencer à courir. Il s’agit d’un billet électronique, avec mon passeport le retrait du billet est relativement facile.

Trail Beijing Train stationGare Centrale de Beijing, un matin normal.

En revanche, je n’ai pas trouvé comment acheter plus d’un ticket de métro pour qu’ils soient valides (en dehors de la station où on l’achète). Heureusement les agents du métro sont très arrangeants. :)

Je n’ai presque pas dormi dans l’avion, aussi je fais une courte sieste du matin. Je suis déjà à l’auberge ; le lit est très dur en effet.

Tout à l’heure je vais essayer d’acheter un mobile chinois et de trouver un taxi pas trop (vraiment) cher pour la première course demain sur la muraille. Par le bus ce n’est pas cher mais le premier part de Beijing à 7h et donc va arriver trop tard pour pouvoir boucler mes objectifs.

P1040902Vendeur de melon dans la rue. On trouve à manger partout !

Pour manger aujourd’hui ça devrait être facile, on trouve à manger partout ! Et ce soir j’irai au marché alimentaire de nuit avant de rentrer, pas trop tard pour finir de préparer mon sac et dormir.
J’ai aussi repéré où est la gare Ouest pour le 30. L’auberge est vraiment bien située, en plein centre.

Trail BeijingLa rue de l’auberge, bien entretenue et pas complètement reconstruite.

Trente minutes pas cool !

Mon billet de train a disparu. Le billet à ne pas perdre, vu que mon trajet tombe en plein dans la période de vacances et que j’ai eu même en avance une place assise pour un voyage de nuit. Sac retourné trois fois et rien !

A l’accueil de l’auberge, ce fameux billet est tombé de mon passeport pendant qu’ils l’ont inspecté. Billet à nouveau en main, voilà ma première résolution : comme ici je dois sortir le passeport dès que je bouge ou que je dors, désormais je ne mettrai plus rien dans le passeport.

J’ai assuré mon petit déjeuner de demain et l’hydratation. J’ai déjà acheté deux bananes, des biscuits complets au sésame (plein) et 3,5L d’eau.

Je retire de l’argent, je m’occupe du téléphone et je me balade. Même si le mini-marché de l’autre côté de la rue est déjà en lui-même une balade :).

Trail BeijingUne des grandes pagodes du centre de Beijing.

Joignable en Chine

Obtenir un téléphone mobile avec une carte SIM n’est pas si évident lors d’un premier contact avec ce genre d’affaires. J’ai avec moi un papier avec quelques options que l’on m’a gentiment suggérées dans l’avion – ma voisine chinoise sur le long courrier s’est montrée intéressée et supportrice. Je vais dans une première boutique, on me fait comprendre que ce n’est pas possible. Je vais dans une deuxième boutique, même réponse. Ma requête est pourtant simple. Je reformule comme je peux la requête écrite par une chinoise sur mon papier et là le vendeur répond à mes attentes ! Après quelques manipulations de cartes et téléphone, j’ai un téléphone avec numéro chinois qui peut recevoir des appels.

Je ne sais pas si votre abonnement comprend les appels vers les mobiles en Chine gratuits, si c’est le cas voici mon numéro (penser au +6h de décalage et que huit jours je vais courir en journée donc il faut laisser sonner ou rappeler plus tard) pour les prochains 38 jours.

+86 131-6149-6414

Trail BeijingLa rue est un espace public et convivial.

Tout va bien

Depuis mon arrivée, je prends soin de bien m’alimenter et bien m’hydrater. Je prends des compléments en protéines et des vitamines aussi. Donc tout va bien. Les préoccupations sont aujourd’hui plus de logistiques (de transport).

Un luxe indispensable

Dernière mission du jour : fixer mon taxi pour demain matin. Ça prend un petit moment. Déjà le temps d’expliquer où je veux aller. Il s’agit d’un endroit de la grande muraille qui n’est pas touristique, à plus de 70km au nord de la ville. La chauffeuse appelle un confrère pour obtenir des informations complémentaires, d’ordre financier, alors que je lui fournis le plan de route. Ensuite, il faut se mettre d’accord sur le prix. Je divise le prix par deux, malgré l’heure matinale du départ à venir mais cela reste encore un prix élevé.

Je vais arriver plus tôt qu’en bus mais pour vingt fois plus cher. J’espère que la chauffeuse va tenir parole et être au rendez-vous.

Trail Beijing
Quand les Chinois s’invitent sur les photos :).

Jamais vu ailleurs

  • Une si importante pollution qu’on y voit pas clair à 50m !
  • Des scorpions vivant en brochette pour amuser les touristes.
  • Un homme qui secoue les arbres pour en ramasser les feuilles mortes.
  • Des gens qui s’invitent sur les photos.
  • Un ticket de métro valable seulement dans la station où il est acheté.
  • Le cours de danse dans la rue.

J’en verrai d’autres.

P1040915Scorpions en brochette, vivants, pour amuser les touristes au marché alimentaire nocturne.

P1040917Repas de ce soir, brochettes épicées, estomac bien accroché.

Trail BeijingMarché alimentaire nocturne de Beijing.

Après mon tour au supermarché et au marché alimentaire de rue, je sais reconnaître les prix au litre, au kilo, à l’unité, à la brochette, si c’est petit, moyen, grand, si c’est bouilli ou braisé.

Je n’ai pas trop mal mangé ce soir. 20h il est largement temps que je rentre préparer mon sac et dormir. Demain je me lève vers 5h.

Lire la suite : Jour 3 : sur La Grande Muraille

One comment on “Jour 1 : L’arrivée à Beijing
  1. Lutine says:

    Ca y est je te vois dans les flux RSS, j’ai les deux premiers jours, je continue de lire, c’est vraiment interessant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>